Aller au contenu

58. Trucs & astuces pour vivre au mieux vos spectacles de fin d’année et que ça ne soit que du plaisir !

Marie, professeure de musique, Solène, professeure de théâtre et moi-même, Marjorie, professeure de danse avons rassemblé nos trucs et astuces pour que de la répète à la fin du spectacle, les performances de fin d'année ne soient que du bonheur et faire en sorte que le stress ne soit pas paralysant. Alors, on y va ? 

Au programme de la chronique

1. Bien répéter

2. Préparer le Jour J

3. Se calmer et s'échauffer avant son passage sur scène

4. Anecdotes et astuces face aux imprévus


Non, les performances sur scène, les galas de fin d'année, récitals de musiques et performance de théâtre n'ont pas à être des calvaires de stress. Tout comme les cours ils doivent au contraire être de joyeux moments rassembleurs, festifs, source de stimulation, de boost ! 🥰

Quand en plus j'entends des personnes autour de moi renoncer au spectacle car elles sont traumatisées par le stress que ça leur provoquait ou que leur transmettait leur profs, je trouve ça vraiment pas normal !

Ici, chez Calendae, le gala de fin d'année n'est pas obligatoire et n'impacte pas les cours de danse, musique, théâtre, acroyoga. C'est un moment de fin d'année proposé aux élèves qui en ont envie. Simplement, il est important pour nous que les élèves ne s'empêchent pas de participer pour les mauvaises raison, ni ne regrettent leur choix pour cause de stress. Voilà donc un article qui devrait vous donner toutes les clefs pour des spectacles de fin d'année serein et satisfaisants ! Let's go !! 🔥


Répéter son passage sur scène

Apprendre avec la bonne méthode

🤯 "J'ai beaucoup répété mais je ne me rappelle de rien"
🤯 "J'arrête pas de réviser mais j'y peu rien, ça rentre pas"

Et si vous aviez la mauvaise méthode ?

🙈 C'est souvent ce problème qui est à l'origine de blocages de mémorisation ! On veut répéter avec la tête, se rassurer dans le cerveau mais on n'engage pas la mémoire corporelle. C'est une grosse erreur car elle a beaucoup plus d'infos qu'on ne le croit et en plus, elle est beaucoup plus fiable en condition spectacle que sa mémoire cérébrale. C'est pour ça qu'on peut avoir l'impression de tout savoir et de tout oublier sur scène. Alors, on vous propose de changer de paradigme, de lâcher la tête qui est la meilleure pour nous auto-saboter, et de vous mettre dans le corps.

💡 Comment faire ? Se raccrocher au concret : les sensations, les élans, les histoires, les images.

🤸‍♂️ En danse, arrêtez de vous concentrer sur la forme du mouvement, sur à quoi vous avez l'air. Concentrez-vous sur les élans, les dynamiques, traduisez vos mouvements en verbes d'action, en sensations. Faites de cette chorégraphie votre histoire, avec vos images. Petit à petit ce boudiboulga incompréhensible deviendra ainsi votre histoire, vous l'aurez apprivoiser, et vous vous en rappelerez en un clin d'œil.

🌬 La respiration est aussi très précieuse. Réfléchir à comment est votre respiration selon les différents moments va vraiment vous aider à mettre des mots sur vos sensations, à ancrer dans le réel les différents états de corps, et vous donner une information concrète à quoi vous raccrocher le jour J.

😉 Enfin, je vous conseille aussi de vous concentrer sur ce qu'on appelle les "transitions". Il n'y a pas vraiment de transition en vrai car tout fait danse, musique, théâtre. Mais qu'est ce qui vous fait passer d'un mouvement à un autre, d'une note à une autre. Ces moments-là, qu'on néglige souvent, sont en fait les clés de performances fluides et de confiance. Au lieu d'être des espaces flous, ils peuvent devenir de super appuis.

En musique et en théâtre c'est pareil. Je vous renvoie aussi à l'article fait avec Marie qui vous donne 3 Astuces pour mémoriser des morceaux de musique. Mais globalement appuyez-vous sur vos sensations : comment vous vivez le morceau de musique, comment vous vivez le mouvement de vos doigts, la réplique de théâtre seront vos meilleurs alliés pour avoir des appuis, avancer en toute sérénité et travailler la mémoire sans effort et de manière ludique.

Se mettre en condition

✨ Sur scène, les sensations sont exacerbées. Tout est plus : plus grand, plus fort, plus waow. C'est ça qui est génial. Mais c'est ça qui est déstabilisant aussi.

La meilleure des préparations : se mettre en condition.

Dansez, jouez, répétez devant un public test, ou filmez-vous (sans même vous regardez) pour vous entraîner à pratiquer devant une audience et en condition. Demandez à quelqu'un d'éteindre la lumière avant de démarrer pour vous préparer à ce démarrage si particulier de la scène.

⚠️ Et surtout : jouez comme si vous étiez sur scène. Sans vous arrêter, même si vous vous trompez, sans remettre votre tenue. Filez votre partition de A à Z, quoiqu'il arrive. Trou, personne qui entre, bruit bizarre.... Les perturbateurs sont vos meilleurs amis pour vous préparer de façon optimale (oui, pour de vrai).

Bon, si votre maison brûle, sortez quand même, hein ! 😅


Les articles du blog "Se mettre en Mouvement"

56 • " 3 astuces pour mémoriser des morceaux de musique "

41 • " 5 outils pour mémoriser des chorégraphies "

54 • "Apprendre par le corps"

49 • "14 paramètres sur lesquels s'appuyer pour travailler l'interprétation"

51 • "Se défaire de ses schémas de bonne élève pour profiter au mieux de ses activités sportives et culturelles"

42 • "Trucs et astuces pour s'échauffer et bien démarrer son cours de danse"


Préparer le jour J

Le déroulé de la journée

👍 L'idée : anticiper et réduire les imprévus uniquement à ces sensations scéniques irremplaçables. Le reste ne doit pas venir vous provoquer du stress en plus ! Alors, on anticipe au maximum pour que tout soit fluide et que vous n'ayez qu'à vous concentrer sur passer une bonne journée et être présente. 

👉 Planning du jour J & déroulé de la journée : maquillage, coiffure, arrivée au théâtre, repas...
👉 Costumes : avez-vous pensé aux sous-vêtements ? tout est repassé ? où les stockerez-vous ?
👉 Repas à prévoir qui soit adapté : pas la peine de sortir les pâtes bolognaise devant votre costume et ni de manger quelque chose qui vous pèsera après toute la soirée
👉 Pensez aux bouteilles d'eau, surtout en cette période

Bref, vous ne pourrez pas penser à tout mais enlevez-vous un max de choses. La liste à la Prévert fait toujours montagne de choses mais en vrai, il n'y a pas tant à penser, faire l'inventaire vous permet de ne rien oublier et d'être sereine


Magie du théâtre ! Qu'importe la salle, la scène et ce qui va se passer sur scène.

L'essentiel c'est que quelque chose va se passer.

Andreï Makine


Visualiser son passage sur scène

🤩 Aller, on ferme les yeux et on se projette. 

Où démarrez-vous ? Dans les coulisses ? Qui est avant vous ? Comment savez-vous que c'est à vous d'entrer ? Vous vous placez dans le noir ou dans la lumière ? Comment entrez-vous en scène ?

Visualisez aussi votre passage. Sans être cérébral mais projetez-vous, avec la lumière, le public.

Que ressentez-vous ? C'est comment ? Ça passe vite, doucement ?
Et enfin, comment ça finit ? Comment vous quittez la scène ? Vous saluez ? Vous repartez une fois la lumière éteinte ?

Vous projetez va vous aider à y être, déjà, à transformer le potentiel stress en excitation, à réduire aussi l'imprévu...
Mais surtout, à faire de ce moment ce que vous en avez envie au lieu de le subir à cause de l'effet de surprise ! Savourez cette projection. Il ne s'agit que tout se passe comme dans votre tête mais de vous projetez dans le moment que vous avez envie de vivre pour que vous puissiez bien le vivre, être 100% présent quand il arrivera ! 😎

Être fière du chemin parcouru et se rappeler l'important

Voilà une des astuces que m'a partagée Marie, professeure de musique, et que j'ai trouvé particulièrement juste, utile et importante ! 

😮 Rappelez-vous tout le chemin que vous avez fait avant de monter sur scène.

1 semaine, 6 semaines, 1 année de cours. Peu importe. Vous avez appris des choses, vous avez répété, vous avez vécu des choses, une chorégraphie, une musique, vous avez découvert des manières de bouger, de produire des sons, de raconter des histoires. C'est ce chemin-là dont vous pouvez être fière et que vous allez partager sur scène.

❌ Rien de plus. Pas votre technique plus ou moins aboutie, pas votre niveau quel qu'il soit. Mais bien ce chemin, l'endroit où vous en êtes avec votre discipline, ce qu'elle vous apporte, les sensations qu'elle vous procure et que vous voulez partager. Et c'est bien pour ça que les gens viennent au spectacle. Pas pour vérifier votre niveau technique. Pour vivre ça.

😉 C'est pour ça que les spectacle hip-hop par exemple envoient tellement d'émotions. Les danseur.se.s savent ce qu'ils veulent transmettre : leur énergie, leur rage, leur patate. Ils ne font pas une démonstration technique. Et ce, quel que soit leur niveau. On a beaucoup à apprendre, dans les autres disciplines, de cet aspect performatif du hip-hop. Je suis allée plusieurs fois voir des spectacles amateurs voire d'enfant de hip-hop. Et peu importe le niveau, c'est une claque.

C'est ça qu'on cherche. Que ça soit de l'énergie, de la poésie, des sensations, un moment suspendu, de l'émotion, du rythme, c'est ça que vous voulez vivre et transmettre sur scène. Pas une technique et une chorégraphie parfaite.

Alors, faites le bilan du chemin parcouru, les spectacles sont parfaits pour ça, regardez tout ce que vous a apporté la discipline, pourquoi vous aimez pratiquez, et amenez ça sur scène, et ça sera magnifique ! 👌 


Juste avant, bien se préparer

La préparation juste avant de monter sur scène est un moment crucial. En danse, on a tendance à le négliger, pris dans l'élan du jour J. Pourtant, déjà en cours, la préparation et l'échauffement sont indispensables, mais alors sur scène, c'est encore plus crucial. 

Solène, professeure de théâtre, m'a partagé plein de chouettes astuces qu'elle utilise souvent avec les comédien.ne.s et les élèves. Des astuces hyper utiles pour se connecter à soi, au groupe, et au jour J.

😏 C'est une étape hyper importante qui va permettre aussi de se concentrer sur des outils concrets pour faire face au trac. D'ailleurs, soyons bien clair, le trac est une chose UNIVERSELLE, partagée par tou.te.s quelque soit son niveau. Avoir le trac n'est donc pas un indicateur de capacité. Le tout c'est de le savoir pour s'en servir et ne pas nous faire démonter par lui.

Alors, les astuces et méthode du théâtre, applicables en danse, musique et à toutes disciplines :
🔸 Faire un point sur soi. Méditation, respiration, écriture, silence, trouvez ce qui vous convient
🔸 Prendre un temps calme pour se poser et se concentrer
🔸 Faire un exercice de visualisation : déroulé du passage sur scène. En théâtre, ça peut être l'occasion de reparcourir simplement sa pièce ensemble. En danse, un exercice utile qu'on peut faire parfois, c'est de raconter ce qu'on fait sur scène à voix haute, tou.te.s ensemble, en même temps à voix basse ou tour à tour à voix haute.
🔸 Se connecter au groupe. Pour ça de simples exercices peuvent vous être utiles : improvisation dansée autour des parties du corps, jeux d'énergie collectifs, vocalises. Le mieux : simple, efficace, collectif, ludique, mais qui ne nous fait pas nous déconcentrer !

Si vous faites tout ça, vous devriez être non seulement prêt mais aussi hyper motivée ! 🔥🔥


Astuces & anecdotes

J'ai un trou noir ou je fais une erreur sur scène

🤓  Les trous noirs, les erreurs, c'est comme le trac. Tout le monde les vit même les pros. La différence, c'est qu'avec l'expérience, on apprend à les diminuer un peu, certes, mais surtout à les gérer. 

N'oubliez jamais l'essentiel : personne ne vient vous voir pour être sûr que vous respectez votre leçon par cœur. On s'en fiche que ça soit vrai ou faux. On veut que ça soit vécu de manière juste, investi, généreux.

👉 Alors, si vous avez un trou noir ou que vous faites une erreur, restez concentrée et vivez cet instant ! Qui sait, il pourra en naître quelque chose. J'ai fait moi-même fait un gala de danse où une élève a fait une partie de la chorégraphie à l'envers. Personne ne s'en ai rendue compte car elle a assumé, on aurait dit une mise en scène faite exprès. Bon, ça, c'est la théorie 😅

En pratique, pour pouvoir mettre ça en place, il faut s'entraîner à le faire. C'est pour ça qu'il faut, le plus possible, répéter en condition et apprendre, dès votre premier cours de danse, à ne pas vous arrêter de danse à la moindre erreur. Trouvez une solution de continuer en savourant la musique, le mouvement et en trouvant une manière de reprendre le train en marche.

Je me sens paralysée par le trac

😆 Voilà une situation qui ne devrait pas arriver si vous avez fait tout le reste de cet article. haha

⚙️ Mais si jamais ! Il y a une clef intéressante à se rappeler. Quand on est stressée, on n'arrive pas à respirer. Quand on n'est pas stressée, la respiration est calme. La clef hyper importante, c'est de savoir que ça marche dans l'autre sens, et c'est de la pure mécanique. Du coup, même si vous vous sentez bloquée, concentrez-vous sur votre respiration, de plus en plus profonde et ça devrait vous aider.

Si ça ne suffit pas, je vous propose d'essayer le triptyque suivant :
1. Mettez une musique qui défoule et secouez tous vos membres uns à uns. Allez-y à fond, donnez tout, sautez, secouez, agitez, lancez, jetez 💥
2. Calmez le jeu avec une respiration calme et venez vous concentrer sur apaiser votre respiration🧘‍♀️
3. Continuez par une rapide séance d'étirements : éloignez les 2 mains, ouvrez le buste, étirez l'arrière des jambes... mettez de l'espace dans le corps ! ↕️

Après tout ça, ça devrait aller mieux !

🙉 Vous pouvez aussi en parler aux personnes autour de vous, elle devraient vous aider à relativiser.

J'ai un problème sur scène

⚡️ La scène, c'est du spectacle vivant. Les imprévus arrivent. Une musique qui foire, un projo qui éclaire mal, un costume qui foire.

🙈 J'ai moi-même perdu mes deux bretelles une fois sur scène, l'une après l'autre. Je ne vais vous dire le contraire, ça c'est vu, c'est sûr. On ne peut pas faire comme si ce genre d'évènement était impossible à voir haha. Mais, pour que les spectateur.trice.s et vous-même ne retiennent pas que ça et que vous passiez un bon moment, l'astuce est la même que pour tout le reste : continuez, savourez, dansez ! Cela ne va pas ternir votre prestation au contraire. Par contre, si vous continuez sans vous laisser déstabiliser on retiendra votre professionnalisme.

Pour s'entraîner à ça ? Je vous renvoie au tout début de cet article : se mettre en condition dès le début ! Moi, je rabâche ? 😇

Et voilà, je crois bien que la boucle est bouclée !


Alors, motivée, boostée à bloc ?! 🤩


Envie de venir nous voir au spectacle ?

Un spectacle de 30 minutes pensé pour que vous passiez un bon moment, plein d'émotion, avec des tableaux courts et une présentation de chacune des professeures de l'équipe pédagogique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.