Voilà un a priori bien ancré : pour éviter le mal de dos, il faut se tenir de droit.. Euh...

La vidéo date du mois d'avril, c'était la vidéo d'introduction de la Capsule Bien-Être du moment qui s'articulait sur retrouver les bonnes mobilités dans le dos, apprendre à étirer ou à renforcer les bonnes parties du dos. (à l'époque j'avais un peu des soucis de qualité de son et d'image, ça n'est plus le cas maintenant mais mes excuses pour cette qualité un peu moyenne).

Au programme de la vidéo de la semaine

Comment est fichu le dos ?

26 vertèbre qui s'empilent les unes sur les autres reliés par des disques mais aussi des nerfs, des ligaments.
La colonne vertébrale peut se tasser et s'allonger (auto-agrandissement), et bouger sur trois plans différents : quand vous regardez en haut ou en bas (enroulé et arche, flexion et extension), derrière par un côté ou l'autre (les torsions), sur les côtés (mouvement d'essuie-glace autrement appelé inclinaisons). Le dos est fait pour bouger dans toutes ces directions

Pourquoi on parle tant du fléau d'être penché en avant ?

Quand on est tout le temps penchés en avant, on sur-sollicite une direction, un mouvement et donc un groupe de muscle. Les muscles arrière du dos vont donc s'épuiser à nous maintenir penchés en avant et les muscles de l'avant vont perdre l'habitude de s'étirer (et non se rétrécir comme je le dis dans la vidéo) et on oublie en plus tous les autres mouvements du dos donc on oublie, on ramollit un paquet de muscles.

Ceci est aussi valable si on passe trop de temps en position "droite", on dos allongé, on rigidifie les muscles de posture qui nous servent à tenir droite, on les épuise, et on vient fatiguer des muscles plus superficiels. Bref, se tenir droite n'est pas une solution miracle et ça tombe bien parce que c'est hyper difficile à faire !  Pour en savoir plus, je vous laisse lire l'article à ce sujet.

Attention, ce n'est pas qu'une histoire de muscles !

Il s'agit de remettre du mouvement partout mais aussi AÉRER ! Les muscles ont besoin d'air, d'oxygène en l'occurrence pour fonctionner, et le dos, encore plus a besoin d'air et d'eau pour fonctionner. C'est pour ça qu'on travaille dans les étirements beaucoup aussi en respiration, en détente. Et c'est pour ça que changer de posture n'est pas non plus une solution miracle (de toute façon les solutions miracles ça n'existe pas), mais qu'il faut aussi, dans sa journée, prendre des temps de respiration (c'est bête mais on oublie souvent de respirer), et penser à boire de l'EAU, à s'hydrater !

Apprenez à mieux comprendre vos douleurs et vos raideurs

Le dos commence au niveau du bassin et s'arrête avec la tête. Le cou en fait partie ! Les douleurs ne sont pas nécessairement là où j'ai un problème. Par exemple, je peux avoir mal au cou mais que ce soit causé par une raideur dans les lombaires qui fait que je compense en permanence avec mon cou. D'où l'intérêt de travailler sur toutes les parties du dos et de se faire accompagner par un professionnel de santé qui pourra aussi vous aider à mieux déterminer pourquoi vous avez mal et comprendre comment prévenir ces douleurs.

Parfois le problème ne vient même pas du dos mais des hanches, de la respiration, etc, etc. Le corps est complexe et fascinant et c'est ça qui est génial ! 

Quelques petites astuces à mettre en place chez vous

1. Redonner du mouvement : de temps en temps, regardez votre plafond, derrière vous ou sur le côté. Y a pas plus simple comme exercice ! 

2. Ouvrir le buste et renforcer l'arrière du dos : assis, mains au menton, levez les coudes vers le plafond

3. (bonus) Dansez. Mettez votre musique favorite (ou une de la playlist Spotify) et faites bouger tout votre corps à partir de votre dos. Laissez le reste du corps suivre. Libération, détente et amusement garanti (une fois la petite gêne passée haha)


La raison pour laquelle le mal de dos est devenu le mal du siècle, c'est parce qu'on ne l'utilise pas assez et que, de ce fait, il s'affaiblit. Et si on arrêtait de vouloir le protéger ? Le dos est fort, il peut et doit bouger, il peut porter, il doit porter ! 

Major Mouvement, 10 clés pour un corps en bonne santé


Les ajouts de la vidéo : Danse & dos

Avoir un dos droit, plus gracieux ?

Le dos est une des parties du corps au centre de la danse contemporaine et a été une des révolutions par rapport à la danse classique. En danse classique, on promeut un dos droit, érigé, élégant et, malheureusement, à part chez les très bons danseurs ou quelques professeurs sensibles à la question, il est souvent un peu rigide. Il ne laisse donc pas passer beaucoup d'émotions, d'ailleurs, dans beaucoup de cours, on parlait (un peu moins maintenant), de rentrer le bassin pour avoir un dos bien droit. Ce qui était d'ailleurs assez contradictoire avec, à l'inverse, l'exigence d'avoir de magnifiques "cambrés" (quand le dos se penche énormément en arrière). Ce sont des deux demandes assez contradictoires qui ont pu causer pas mal de douleurs de dos finalement chez les élèves et des corps cassés avec le temps et les carrières. 

La danse contemporaine change le rapport au dos

En danse contemporaine, on estime que le dos est source d'expressivité. Il est notre axe, notre repère, et on le veut plutôt comme un bambou : un appui à la fois solide, source de support, et en même temps jamais immobile, toujours plein de micro mouvements.
La danse contemporaine accepte le dos tel qu'il est : avec ses courbures et donc jamais vraiment droit, solide mais fragile, complexe. On va travailler à l'allonger de temps en temps, pour lui donner de l'espace, du volume, mais on va chercher, comme pour toutes les articulations, à ne jamais le rendre rigide. Et surtout, on va essayer de l'amener à bouger, à être mobile, à être moteur du mouvement pour que les mouvements ne soit pas nécessairement gracieux et peut-être un peu lisses mais au contraire, habités, en volume, liés à la respiration. De temps en temps, le bassin, racine du dos, sera comme en classique, "placé", "immobile" pour permettre le mouvement du reste, mais on va aussi apprécier d'apprendre à le faire bouger, lui redonner aussi de la mobilité, de l'espace de l'air. Et c'est pour ça que la danse contemporaine est si bonne pour le corps et l'esprit. Elle travaille le corps dans toutes ces possibilités, ne le rigidifie pas et promeut le mouvement en général, et pas que le placement et la grâce. La danse contemporaine est donc aussi un super outil pour le dos qu'elle va tantôt renforcer, tantôt étirer, mais toujours mobiliser, le plus sainement possible, pour le rendre vivant !



Je m'emballe un peu, mais, voilà un sujet qui me passionne !

Vous aussi ? J'espère que vous voilà désormais plus outillée pour vos éventuelles raideurs de dos


Envie de bouger, de dérouiller le corps et d'apprendre plein de choses sur la danse ?

Téléchargez votre cahier de vacances de la danse gratuit, prenez plaisir à mettre en mouvement votre corps en douceur et  découvrez plein de musiques et ressources inspirantes pour l'été


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *