Comment se déroule un cours enfants ou ados ?


Les parents ne sont pas convié.e.s aux cours de danse des enfants et adolescent.e.s car l'autonomie fait partie intégrante de l'apprentissage. Mais pour asseoir votre curiosité, je vous propose de revenir sur cette question qui taraude parfois les parents. Comment se déroulent les cours de danse de mon enfant ou de mon adolescent.e.s ? Bien sûr, la réponse est schématique et il se peut que cela change occasionnellement (préparation d'une porte ouverte, d'un gala de danse, enfants très fatigué.e.s, ...). Bonne lecture !


Un temps pour arriver dans le studio

L'arrivée dans le studio est un moment important. Pour les plus petit.e.s, il faut prendre le temps d'entrer dans le groupe et de dire au revoir aux parents ou aux accompagnant.e.s. Cette étape n'est pas toujours évident.e pour eux et ils ont parfois besoin d'un petit coup de pouce. Vous pouvez les y aider, et le.la prod aussi. De mon côté, j'ai mis en place des rituels d'entrée : tableau des émotions, endroit pour poser sa bouteille et espace "d'attente" souvent avec des coloriage pour attendre que tout le monde soit prêt.

Pour les plus grand.e.s, c'est souvent le moment des retrouvailles et de la grande session de bavardage. Tout aussi précieux !

Ces temps de transitions ont l'air parfois anodins mais sont assez importants. Vous avez remarqué, vous aussi, comment on se sent mieux à une réunion où on a pris le temps d'arriver ? C'est pourquoi dans la mesure du possible, arriver à l'heure est important pour les enfants.

Rituel d entree dans la danse

L'échauffement, l'entrée dans la danse

Toujours chorégraphié, l'échauffement est le moment de mettre le corps en mouvement. Travail du dos, réveil des articulations et des appuis. Pour les plus petit.e.s, cela peut passer par une danse que j'ai créé ou par une exploration, une danse qu'ils inventent. Par exemple, un.e des enfants donne le nom d'une partie du corps et chacun doit danser avec cette consigne. 

Pour les plus grand.e.s, le réveil du corps peut être un peu plus raide, donc on va passer par un exercice doux de mise en route. C'est aussi un moment pour fédérer le groupe, rassembler les enfants. Se relier aussi peu à peu à la musique, et entrer dans la danse. Pour les plus grand.e.s, ça peut être aussi un moment pour soi. Déposer la journée et ses tracas et se recentrer sur soi, ses ressentis, son corps. Pour certain.e.s, c'est leur moment préféré du cours !


" Moins pressé du temps, on a plus de loisir d'étendre et digérer ses idées. "

Jean-Jacques Rousseau


Le déroulé d'un cours ados ou enfants : ça bouge !

Ça bouge car l'idée avec les enfants c'est de varier les manières d'apprendre. Pour ça, on va donc alterner des exercices dits "écrits" (une chorégraphie que je leur apprend) et des improvisations, des explorations que vont traverser les enfants et adolesent.e.s. C'est l'occasion pour eux de chercher par eux-même, d'explorer leur corps, et les différentes thématiques de la danse. Pour les plus petit.e.s, les objets peuvent être de vrais supports pour les aider à entrer dans la danse et à travailler leur imaginaire : reproduire le mouvement d'une plume, sauter par dessus une balle, rouler comme une balle, englober comme un ballon. Pour les adolescent.e.s, les thèmes seront plus abstraits : trouver plein de manières différentes d'aller au sol, dessiner avec son corps, danser comme si on était dans la boue, etc.

Parfois, on coupe le groupe en deux et les élèves travaillent aussi leur rôle de spectateur.trice. De temps en temps, je vais reprendre certains mouvements proposés par les enfants pour en faire une variation. Et ce travail d'exploration peut aussi mener à un travail de composition. Seul.e ou à plusieurs, les élèves sont amené.e.s à chorégraphier une danse et à nous la montrer. 

Les allers-retours entre improvisation et apprentissage d'une variation permettent d'enrichir le travail de danse. 

On finit très souvent le cours par l'apprentissage d'une variation, la traditionnelle chorégraphie de fin de cours. C'est le moment où on se concentre moins sur la technique. On danse, ensemble, on joue sur les ensembles et les espaces. Un autre moment très apprécié des élèves.

Le retour au calme

En fait, la variation n'est pas vraiment la fin. La plupart du temps (sauf si je suis vraiment en retard), on prend le temps à la fin du cours pour un "temps calme". C'est un moment aussi important dans le déroulé d'un cours enfant ou ado car on s'étire, on redescend d'énergie. C'est un peu comme le moment d'après footing. Idéal aussi pour ressentir le travail physique fourni et le bien-être que ça procure. 

Bon pour les plus petit.e.s, c'est aussi surtout une manière de les apaiser et de les calmer avant le retour aux parents ! 😉

La pause "buvette", un moment clef

Dans tous les cours, et même les cours adultes, on prend le temps de faire une pause. Pourquoi ? Discuter, s'amuser, s'hydrater. Les plus petit.e.s en profitent en général pour se défouler : courir un peu, faire un jeu. C'est aussi l'occasion pour moi de discuter avec certain.e.s élèves qui peuvent avoir des questions. Et c'est là encore un moment de socialisation important.

Lors de la reprise je peux en profiter pour parler d'un sujet précis : information sur le gala de danse, explication d'un thème de séance, etc.

La gourde pour la pause boisson

Alors, quel est le moment préféré de vos enfants ? 

Vous leur avez déjà demandé ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *