C'est quoi la danse contemporaine ?


Je pense que j'ai la question par plus d'un.e élève sur deux. Mais ça veut dire quoi en fait "contemporain". Ah d'accord, mais du coup, on fait quoi dans tes cours? On m'a demandé si c'était comme la danse jazz, modern jazz, comme les improvisations de groupe, comme la trans.. Alors, je me suis dit qu'il était tant d'y répondre un peu plus clairement. Vous me direz si ça vous éclaire ! 

Ou si vous en avez une autre définition peut-être ? Bonne lecture !


Les principes fondamentaux de la danse contemporaine

Un des principes fondamentaux de la danse contemporaine : l'état de danse, les qualités de mouvement. Ce n'est pas la forme du mouvement qui fait la danse mais l'état de présence du danseur et la qualité qu'il met dans le mouvement. Et c'est pour ça que tout mouvement peut faire danse. Mais tout mouvement, aussi codifié qu'il est, s'il n'est pas vécu, dansé, ne sera jamais danse. Un grand plié fait pour dire de "faire un grand plié" ne sera jamais danse contemporaine en tant que tel.

Créée en rejet des codes classiques, la danse contemporaine revient à la position de base de l'homme : debout les deux pieds sur terre (la parallèle). Elle part ensuite du principe que tout le corps peut se mettre en mouvement. Le temps, l'énergie, l'espace sont autant de possibilités pour se mettre en mouvement.

Un des points majeurs de la danse contemporaine devient donc l'improvisation et la création (et non plus la reproduction). Et c'est pour ça qu'il existe plein de danses contemporaines, plusieurs "techniques" de danse contemporaines et autant de styles d'enseignements que de professeur.e.s. Certain.e.s axent leurs cours uniquement sur l'improvisation, d'autres beaucoup sur la technique. Certains sont passé.e.s par le classique et/ou le modern jazz et/ou le tango, .... Et donc chaque professeur.e.s a son style de danse contemporaine et d'enseignement.


Ta colonne est arbre de vie. Respecte-la.

Martha Graham


C'est quoi du coup un cours de danse contemporaine ?

Concrètement, quelques points communs ressortent quand même souvent des cours de danse contemporaine. 

Danse contemporaine in situ
  • Généralement, on danse pieds-nus pour garantir un meilleur contact avec le sol et travailler le ressenti du poids et des appuis
  • Les professeur.e.s de danse contemporaine insistent beaucoup sur le dos. La colonne vertébrale est en fait notre fil conducteur majeur. Investir le dos en trois dimensions permet une danse vécue de l'intérieure, respirée et investie. Relié à la cage thoracique, le dos donne grandement de la texture et du reliefs aux mouvements. L'objectif est de le rendre présent, vivant, mais pas figé. Traversé.
  • La danse contemporaine accepte la gravité. On pourra donc aller au sol, travailler assis, allongé, sur les mains, etc. C'est une partie importante de la danse souvent oubliée des autres disciplines traditionnelles. D'où l'imaginaire qu'en danse contemporaine, on passe son temps à se rouler par terre... Bon, ce n'est pas non plus mon opinion. Mais c'est une composante de la danse contemporaine c'est sûr. 
  • Vous pourrez fréquemment (mais pas toujours) retrouver un travail d'improvisation voire de composition. Puisque tout mouvement peut devenir danse. Cela permet aussi de nourrir le travail plus technique, et de se laisser aller au mouvement.
  • A priori, les styles de musiques utilisés dans les cours sont très variés, car on peut danser sur tout. Musique contemporaine, musique africaine, musique électronique, musique plus "commerciale", ...
  • Il y a quand même des techniques à apprendre. Cela permet de gagner en motricité et en coordination. L'objectif : rendre le corps disponible (et non acquérir un vocabulaire écrit). En danse contemporaine, on apprend donc aussi les pliés, les différents mouvements de dos, des ports de bras, etc. Ils sont simplement mis en danse et à la sauce du ou de la professeur.e.

Quelle différence avec le modern' jazz ou le jazz ?

Voilà une question qui revient souvent. et je vous comprends car ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Entre le moderne, le modern'jazz, le jazz, le contemporain... J'ai moi-même, à mes débuts, eu du mal à y voir clair. Je vous refais sûrement un article entier avec toutes les différences mais voici déjà quelques éléments simplifiés. 

Le jazz et le modern jazz trouvent leur inspiration dans la danse africaine, le style des comédies musicales à la Broadway et des techniques de danse classique. C'est donc une danse rapide, technique, avec beaucoup de jeux de jambe et du rythme. On y retrouve quelques pas spécifiques comme le pas de bourré, le "kick ball change", etc. Certains clips de musiques s'en inspirent. Globalement, c'est une danse expressive qui peut aussi être dans le narratif.

Le contemporain, lui, ne raconte pas d'histoire. Plus abstrait, c'est une danse du ressenti, à la fois individuelle et collective. Les chorégraphies vont jouer de l'esthétique des corps, de l'espace, des qualités de mouvement. Le spectateur peut se raconter une histoire, imaginer, interpréter à partir de ce qu'il veut. C'est une danse qui est moins dans la représentation mais plus dans l'intériorité. C'est pour ça que certaines pièces peuvent ne pas être très accessibles, certain.e.s chorégraphes peuvent aller très loin dans la recherche et l'exploration du mouvement, de sa signification politique, esthétique, etc. Mais ce n'est pas cela qui définit la danse contemporaine. Elle peut être physique, technique, dynamique, etc. À vous de découvrir le style de danse contemporaine qui vous correspond.


Finalement, c'est avant tout une histoire de philosophie !

Alors, c'est plus clair pour vous ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *